La technique du bronze

A partir d’une sculpture en terre cuite, Maïe Lorieux fait réaliser un bronze avec la technique de la cire perdue. Pour être considéré comme œuvre originale, il n’est tiré du moule que 8 exemplaires numérotés et 4 épreuves d’artiste.

A l’atelier du fondeur, l’artiste retouche la « cire perdue » tirée du moulage de l’oeuvre en terre.

Le fondeur Christophe Le Floch (dont l’atelier se trouve à Blain) coule le métal en fusion qui prend la place de la cire dans le moule.

Ensuite il réalise la patine qui va donner au bronze tout son éclat.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Non lisible ? Changer le texte.